Faut-il mettre un panneau

Une question qui mérite réflexion … dois-je mettre un panneau « à vendre » sur mon bien ? 

Oui au panneau

Les agences immobilières mettent toute la pression pour mettre un panneau et ne vous y trompez pas, c’est avant tout parce que leur nom est écrit dessus et que ça leur fait de la publicité gratuite pour assoir leur notoriété dans votre quartier.

Ce n’est bien sûr pas ce qu’ils vous disent pour vous convaincre, voilà leurs arguments :

  • 7 jours/7, 24h/24

“Le panneau travaille pour vous même quand vous êtes absents”. Oui, mais comme l’annonce internet, non ?

  • Augmente la visibilité

“Tous ceux qui passent devant votre panneau vont le voir, et pas uniquement ceux qui veulent acheter”. Convaincre un non acheteur de payer pour notre produit, ça marche quand on vend des petits souvenirs ou de la nourriture… Pour un bien immobilier, on est moins sûr.

  • Les habitants de notre quartier sont au courant

C’est selon moi, le seul argument valable. Les habitants de votre quartier ne manqueront pas d’en parler à leur entourage et de vous faire une publicité qualitative car ils connaissent le quartier et devraient en parler en bien s’ils sont toujours là. Les locataires qui ne pensaient pas tout de suite à un achat peuvent être aussi motivés si un bien est à vendre dans leur quartier.

  • Vos contacts sont qualifiés

Si un acheteur potentiel appelle en voyant un panneau, c’est déjà qu’il valide la localisation de votre bien et son aspect extérieur, il ne s’agira plus que de le convaincre sur l’intérieur et le prix. Mais est-ce bien un intéressé ou juste un curieux ?

Mais…

Malheureusement, le panneau sera générateur de sollicitations intempestives.

Vous pouvez être certains que tous les agents immobiliers du coin qui vont voir votre panneau de particulier vont vous sauter dessus avec des promesses extravagantes comme “je vous vends ça en 1 semaine !” et en tentant de vous faire peur avec les risques de l’achat entre particuliers (rappelez-lui que vous n’êtes pas seul, l’unique professionnel dont vous avez besoin après votre diagnostiqueur est votre notaire…).

Les particuliers risquent aussi de sonner chez vous pour demander à visiter, en général ils ne sont pas motivés par un achat mais simplement par la curiosité. Il y a aussi des artisans en mal de clientèle qui vont vous proposer de faire un coup de propre sur votre façade ou votre toiture pour faciliter la vente.

Les risques sont moindres dans les résidences fermées ou isolées, où il y a peu de passages et donc moins de risque d’être surexposés. Si par contre vous êtes à portée de vue d’un grand axe routier ou sur le chemin d’une boutique fréquentée ou d’une école, vous serez davantage visibles.

Attention aux panneaux sur un bien vide, ils attirent les cambrioleurs et les squatteurs !

Alors, panneau or not panneau ?

Vous l’aurez compris, il faut bien peser le pour et le contre avant de poser votre panneau. On peut limiter les désagréments avec la formule magique inspirée de LeBonCoin “premier contact par email : monmail@mail.com” au lieu de mettre son numéro de téléphone.

Si vous affichez votre numéro de téléphone, vous n’êtes plus maître des moments auxquels vous êtes dérangés. Vous êtes aussi limités par les réponses que vous pouvez fournir, à moins de faire un appel en visio et de montrer votre bien à la caméra ou d’accepter un RDV sans le temps de la réflexion.

L’avantage de l’email, c’est que vous choisissez les moments auxquels vous y répondez, et vous pouvez envoyer le même copier/coller à tout le monde :

“Merci pour votre intérêt. Je vous transmets le lien de mon annonce pour que vous ayez tous les détails (ou : vous trouverez les détails en pièces jointes, avec le descriptif, les photos et le lien de la visite virtuelle). Si vous êtes toujours intéressés, je vous invite à me recontacter. Bonne journée”

Et pour le reste de votre panneau, faites juste apparaitre “A VENDRE T(nombre de pièces)” et votre contact. Ne vous perdez pas en détails.

Inutile d’acheter un panneau professionnel. Evitez les cartons qui s’abîment avec l’humidité et ne font pas très propre, l’idéal est d’utiliser une grande ardoise blanche sur laquelle vous écrivez au feutre indélébile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.