Plans et visualisation 3D, une vraie différenciation en quelques clics

Parmi vos photos sélectionnées pour illustrer vos annonces, il est judicieux de mettre un plan du logement.

Où le trouver

Ce plan peut figurer dans la liasse de documents qu’on vous a remis lors de votre achat. Si vous aviez acheté neuf ou à construire, ce document y est forcément puisqu’on parle justement “d’achat sur plan”.

Votre diagnostiqueur en a peut-être également fait un qui se trouve dans le DPE.

Et comment le faire

Si vous n’avez pas de plan, j’ai quand même une bonne nouvelle pour vous : à l’ère d’internet n’importe qui peut créer un plan immobilier en 3 clics et pour 0€.

Encore plus fou, ce plan immobilier se transforme en véritable modélisation 3D avec 3 autres clics et toujours pour 0€.

Il existe plusieurs sites pour le faire gratuitement, et notamment kozikaza.com  qui allie tout ce que j’aime : simplicité, efficacité, gratuité !

Avantage : Tout se fait en ligne, il n’y a pas même de téléchargement de logiciels à faire.

Inconvénient : Tout se fait en ligne… y compris le partage de ses plans. Et oui, ça fait partie de leur business modèle pour se faire connaître, vous pouvez partager votre plan par un lien email uniquement, invitant le destinataire à consulter ce plan sur le site de Kozikaza. Jouez le jeu, c’est votre façon de rémunérer le service qu’ils vous ont offert. Il vous suffit de faire figurer dans votre annonce “plan et modélisation 3D sur demande” avec éventuellement une petite impression écran en guise de photo.

Le plan et encore plus une modélisation 3D augmentent directement la valeur perçue de votre bien, votre bien paraît immédiatement plus qualitatif. Et par biais cognitif, les futurs acheteurs vont penser que si vous vous êtes donnés autant de mal pour votre annonce, vous avez sûrement bien entretenu votre bien.

La modélisation 3D n’est pas réservée qu’aux professionnels de l’immobilier, profitez-en !

Aspect légal

Le vendeur est-il légalement responsable des plans et modélisations 3D qu’il fournit au moment de chercher un acquéreur ?

Vous n’êtes pas un architecte ou un professionnel de BTP, vous ne pourrez être ennuyé que si l’acquéreur arrive à prouver votre volonté de nuire, on parle alors d’un dol. Donc si vous avez noté sur votre plan que votre séjour fait 30 mètres sur 10 (waou !) alors qu’il en fait en réalité 8 sur 4, oui on pourra s’interroger sur votre volonté de flouer votre acquéreur, mais celui-ci devra prouver qu’au moment où il a visité votre bien cette pièce de 32m² avait véritablement l’air d’en faire 300 (je veux bien qu’on soit fort en home staging, mais quand même !).

De toute manière, votre annonce ne constitue pas un document officiel de l’acte de vente. On ne peut pas vous faire d’ennui si vous avez noté que vous êtes à 5 minutes de l’autoroute alors que c’est plutôt 8, que vous avez décrit les murs du salon comme violet alors que c’est lilas, ou que votre plan n’est pas précis au millimètre près.

Si vous vous rendez compte au moment de la signature du compromis que le plan ou la modélisation 3D a miraculeusement atterri dans les pièces jointes, demandez à votre notaire de faire annoter qu’il s’agit d’un plan amateur donné à valeur indicative et qui n’est pas contractuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.