Un coup de fil au préalable à vos deux meilleurs amis : votre notaire et votre banquier

Vous avez deux personnes à prévenir lorsque vous souhaitez mettre en vente votre bien. Ce sont deux professionnels parfois redoutés et à tort, soyez honnêtes et droits avec eux et ils seront de précieux alliés pour vos affaires !

Avant de mettre votre bien en vente, faites le point avec votre banque. Vous avez peut-être un crédit en cours sur ce bien, et selon le contrat choisi vous aurez éventuellement des pénalités à faire un remboursement anticipé. Pas de panique, ça se négocie ! Si vous souhaitez investir les fonds issus de la vente, voyez si vous voulez le faire avec votre banquier qui saura vous conseiller, ou avec un autre organisme auquel cas vos fonds devront rester disponibles et être prêts à “sortir” de votre banque à tout moment.

Ensuite, prévenez votre notaire afin qu’il commence à organiser la vente. Il y a tout un tas de paperasse à rassembler, il vaut mieux s’y mettre au plus tôt. C’est l’occasion aussi de discuter aussi avec lui des changements survenus depuis que vous avez acheté : est-ce qu’il y a eu des modifications au niveau du cadastre dans votre quartier ? Existe-t-il une servitude ? Vous avez fait d’importants travaux et il est possible que vous fassiez une plus-value, quelles seront les conséquences ? Il vaut mieux discuter de ces choses tranquillement en amont de la vente d’autant plus qu’elles peuvent impacter la valeur de votre bien, plutôt que d’avoir des mauvaises surprises au moment de signer et de tomber des nues devant votre acquéreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.